Dry texturizing spray Oribe VS Spray créateur volume glamour L’oréal

P1014240Après 15 jours intenses pour cause de déménagement express, je sors la tête des cartons pour vous parler cheveux. Depuis 6 mois je les laisse repousser mais lors de mon dernier passage chez le coiffeur, il les a trop effilé (sous prétexte de leur apporter du volume) et donc la repousse n’est pas jolie. Résultat : je les attache tout le temps. Je m’entraîne à faire des tresses pour changer de mon traditionnel chignon sortie de douche mais une fois sur deux cela se termine avec des crampes dans les bras et un raté total sur la tête.

Justement, quand je veux me coiffer et donner un peu de texture à mes cheveux fins, j’utilise du shampooing sec ou un spray texturisant. Mon adoré c’est le Dry Texturizing Spray Oribe, un hybride de shampooing sec et produit coiffant découvert grâce à mes collègues de Birchbox US qui ne jurent que par lui. Vaporisé en racines, il permet d’espacer les shampooings et surtout de leur donner de la texture. L’effet sur des cheveux fins est bluffant :  ils ont plus de volume et et surtout tresses et autres chignons tiennent enfin toute la journée. Le tout sans effet carton et avec un parfum plutôt plaisant.

Et puis ce qui devait arriver arriva : le vaporisateur a rendu son dernier pshitt.  Le drame. J’ai bien essayé de le trouver sur internet mais avec des frais de port équivalent au prix du produit (qui est déjà cher) j’ai vite laissé tomber. Et mes cheveux sont tombés en mini déprime. C’est en feuilletant les pages de Grazia que je me suis dit que j’avais peut-être trouvé le remplaçant de mon spray chéri pour la modique somme de 6,90€ (contre 40€ pour Oribe): le spray créateur volume glamour de L’Oréal Studio Line. La promesse : « texturise la chevelure et crée instantanément un volume incroyable des racines aux pointes grâce à ses micro-poudres texturisantes. » Le plus ? Un fini mat pour l’effet shampooing sec. J’ai filé au Monoprix et dès le lendemain matin je le testais.

Et bien ça n’a rien à voir. Ça colle un peu trop à mon goût, l’effet volume est très éphémère et mes cheveux regraissent plus vite quand je l’utilise. Bref, dès que je finis le flacon je vais m’arranger pour faire venir un précieux vaporisateur Oribe jusqu’à chez moi. Je n’ai pas le choix, mes cheveux me l’ont ordonné.

La blonde se fait belle , , , 15

Le correcteur de teint Tolériane La Roche-Posay

P1014734Je n’en ai encore jamais parlé sur le blog mais je l’ai montré à de nombreuses reprises sur Instagram dans mes posts « makeup du jour » et à chaque fois les réactions sont unanimes : ce produit est génial. Pourtant le coup de foudre entre nous ne fut pas immédiat. Je l’ai acheté il y un an et demi alors que j’étais partie en Charente-Maritime pour le mariage d’une amie dont j’étais témoin. J’avais accouché 1 mois 1/2 plus tôt et ma ma peau était au plus mal. Au point que s’en est devenu un vrai complexe pour moi et que je suis aujourd’hui incapable de sortir sans maquillage. De peur de ne pas arriver à camoufler mes reflets homards avec les produits que j’avais emporté, j’ai fait une razzia dans la pharmacie du coin. Je suis repartie avec le fond de teint correcteur fluide Couvrance d’Avène et ce correcteur de teint fluide Tolériane. A peine rentrée à l’hôtel je les ai essayé : teinte pas du tout adaptée pour le avène et effet masque pour le La Roche-Posay. J’étais dépitée et je me suis rabattue sur mes basiques : correcteur Laura Mercier et fond de teint Nars. Laissant alors ces 2 produits à l’abandon pendant plusieurs mois…

C’est au début de ma seconde grossesse, quand ma rosacée a refait surface, que nos routes se sont de nouveau croisées… En faisant des recherches sur internet, de nombreux avis positifs sur ce produit m’ont donné envie de lui donner une seconde chance. Je l’ai donc ressorti et cette fois-ci je l’ai utilisé comme un correcteur et non pas comme un fond de teint. Et là, bam coup de foudre immédiat. Il couvre sans plâtrer. Comment je l’utilise ? J’unifie d’abord mon teint avec un fond de teint (en ce moment le Fluide Teint Idéal de Vichy). Ensuite j’applique le correcteur LRP sur les zones à problèmes (nez, joues, front) à l’aide d’un beautyblender humide. Le seul bémol ? La teinte 11 « Beige clair » restait un peu trop foncée pour moi. Et c’est justement grâce au commentaire de l’une d’entre vous sur Instagram que j’ai appris qu’il existait une teinte plus claire, la 10 « Ivoire ». Après avoir fait 5 pharmacies, impossible de la trouver. Je l’ai donc commandée sur Internet. Elle est mieux adaptée à ma carnation, je la mixe un peu avec la 11 si nécessaire.

Si vous avez des imperfections et/ou des rougeurs je ne peux que vous recommander ce correcteur. Impossible de m’en passer, il fait partie de mes plus belles découvertes makeup de l’année. Et surtout il m’aide à accepter ces petits défauts qui font parfois bien mal au moral…!

La blonde se fait belle , , , , 35

The blush tag

Me voici de retour après une petite pause congés/reprise de rentrée…pour parler blush ! Auparavant grande lectrice de blogs, j’ai complètement arrêté et je suis les personnes uniquement sur Instagram (d’ailleurs quand je suis absente sur ce blog, suivez-moi sur Instagram où je reste active!). Si je vois qu’un post m’intéresse j’y vais. J’ai l’impression que c’est comme ça que les gens consomment le contenu maintenant et ça me plaît assez. Il y a tellement de blogs aujourd’hui qu’il est impossible de tous les suivre. Une fille que j’aime bien et que je suivais il y a longtemps (à l’époque où elle avait une chaîne youtube) c’est Laura de buynowbloglater. Dès que je vois qu’elle publie un post beauté j’y vais. J’aime ses avis toujours honnêtes. Son dernier post, the blush tag, m’a donné envie de faire la même chose ici. Je vous le disais récemment, j’ai entrepris un grand tri de produits et j’ai réalisé que j’avais un peu beaucoup, trop…de blushs!

P1014635Combien de blushs possèdes-tu ?

57 blushs : 25 poudre et 32 crèmes ! Impossible de justifier ce chiffre. Le pire c’est que je continue d’en acheter…on peut le dire, je suis une véritable addict du blush.

Quelle est ton pinceau favori pour appliquer le blush ?

Le pinceau blush Real Techniques. Ultra doux et je trouve sa forme parfaite pour déposer le blush. Pour les blush crèmes je reste fidèle au beauty blender qui permet de vraiment fondre le blush dans la peau, comme si la couleur venait de l’intérieur !

Plutôt crème ou poudre ?

Crème ! C’est ce qui offre le résultat le plus naturel. J’aime l’effet lumineux et frais d’un blush crème. Par contre je reconnais que la tenue est moins bonne.

Plutôt pêche ou rose ? Et ton favori pour chaque couleur.

P1014618Ni l’un ni l’autre, je dirai « nude » ! J’ai toute une collection de blushs « neutres ». Ni trop roses ni trop pêche. Un maquilleur m’avait dit qu’avec ma peau claire à rougeurs il fallait que je privilégie les teintes contenant du beige et du jaune. Je fuis le rose même si j’en ai toute une collection qui date de ma peau pré-rougeur/pré-grossesse.

Mon blush nude favori : le Creme Cheek Coulour Praline de Laura Mercier. Mais aussi le Caramel tendre de La Roche Posay et le Natural de Korres (en photo).

P1014622Mon blush pêche favori : le Convertible Color Gladiola de Stila. Mais aussi le Tipsy de Tarte, le Luminous de Milani, le Glowing Peach de Helena Rubinstein et le Hot Mama thebalm. J’adore les blushs pêche-corail, j’en ai une petite collection…

P1014627Mon blush rose favori : le Tender de Vapour Beauty. Un rose-pêche (je triche !) léger. Mais aussi :  le Rose coup de foudre de Bourjois, le Pale Pink de Bobbi Brown.

P1014623Drugstore Vs marque de luxe. Et ton favori pour chaque catégorie.

 Nars pour les blushs aussi bien poudre que crème. Penny Lane fut un énorme coup de cœur (et un de mes premiers blushs Nars avec le cultissime Orgasm), malheureusement il est difficile de mettre la main dessus aujourd’hui. Bourjois pour les petits budgets. L’odeur de leurs blushs poudre me transporte directement dans la salle de bains de ma mère il y a des années. Et leur derniers blushs crème qui se transforment en poudre sont vraiment bien.

Ceux qui t’ont déçue ?

P1014625Forcément en achetant plein de blushs il y a des déceptions. Les Watercolour de Daniel Sandler en font partie. Achetés après avoir vu Lisa Eldridge et une partie de la blogosphère beauté s’emballer pour eux. Mais se fut un échec pour moi. Impossible de les travailler sur ma peau : ça sèche instantanément et ça marque toutes mes imperfections. Mais c’est le jeu, en beauté il est rare qu’un produit fasse l’unanimité. Et de toute façon, j’ai l’impression qu’aucun blush liquide ne fonctionne sur ma peau.

Celui dont on ne parle pas assez ?

P1014621Le blush stretch de La Roche Posay. Je l’utilise depuis que je suis au lycée. J’aime beaucoup cette marque pour le makeup vu que j’ai la peau sensible. J’en suis à mon deuxième poudrier de Caramel Tendre. Il est hyper joli sur une peau claire car il apporte un effet à la fois bonne mine et légèrement ensoleillé. Attention ils sont très pigmentés, il faut avoir la main légère.

Celui qui est cher mais qui vaut l’investissement ?

P1013258-580x434Le blush glacé cellularose de by terry. Une petite merveille que j’adore. Je vous invite à relire le post que j’avais fait sur ce blush ici.

Les 5 blushs qu’une femme devrait avoir.

Vraiment difficile à dire car cela dépend de la couleur de peau de chacune. Mais pour les filles à la peau claire comme la mienne je dirais : le Gladiola de Stila, Caramel Tendre de La Roche Posay, le Praline de Laura Mercier, le Orange Blossom de Laura Mercier et le Penny lane de Nars.

Les blushs sur ta wish list ?

Le Desired Glow de Kjaer Weis et le tansoleil de Kevyn Aucoin. J’avais déjà le pravella de Kevyn Aucoin que j’aime beaucoup mais qui est aujourd’hui trop rose pour moi. J’ai commandé cette teinte il y a quelques jours après avoir regardé les vidéos de la makeup artist Cesca Darling qui le citait parmi ses favoris. Il ne devrait plus tarder à arriver dans ma boîte aux lettres, j’ai hâte de le découvrir ! Quant au Desired Glow je l’ai acheté il y a quelques mois. Il est très beau mais je trouve qu’il ressort un peu trop « rouge » sur moi. A re-tester quand mes rougeurs de grossesse auront disparu !

Voilà pour ma passion blush, n’hésitez pas à participer à ce tag dans les commentaires. Je serais ravie de découvrir des blushs à ajouter sur ma wishlist…!

 

La blonde se fait belle , , 18