Glow comme J-Lo !

photo(7)Je ne suis pas une grande fan de la miss Lopez mais il faut lui reconnaître une chose: sa maîtrise du glow. Elle a toujours la peau ultra lumineuse comme si elle était sous un spot de lumière bienveillant. Les huiles c’est bien mais ça colle, surtout quand il fait chaud. L’été dernier j’ai donc fait quelques petites recherches et c’est une newsletter de Goop qui m’a collé le produit miracle sous les yeux: Prtty Peaushun. Un lait pour le corps 100% naturel qui hydrate tout en illuminant la peau. Deux clics plus tard j’avais commandé les teintes Light et Medium et 5 jours plus tard, je les essayais dès leur arrivée au bureau. Une révélation. Il paraît que Gwyneth en est folle également. J’aime bien l’odeur assez fraîche de pamplemousse. A l’application il y a un léger effet tenseur et le fait que le produit soit teinté permet de flouter les imperfections (cellulite &co). Par contr l’hydratation reste légère et il colle un tout petit peu donc je m’en sers uniquement quand je sors pour illuminer mes bras, mon décolleté et mes jambes. J’en avais mis dans mon dos également le jour de mon mariage car je portais une robe dos nu. Mais si comme moi vous avez la peau très pâle ne comptez pas sur lui pour vous apporter de vraies couleurs.

L’été dernier j’ai fait une découverte qui a changé ma vie (bon ok peut-être pas mais en tout cas la vie de mes blancs mollets) : le Jambes Divines de Caudalie. Un gel teinté qui hâle les jambes instantanément. Ça part au lavage avec de l’eau et du savon. Ce n’est pas un autobronzant donc pas de risque de se retrouver avec des zébrures disgracieuses le long de la jambe. Pas de trace de transfert à signaler sur les vêtements mais soyez tout de même prudente en vous habillant. Le produit sent délicieusement bon. C’est bête mais des jambes légèrement colorées ça aide à se mettre en jupe. C’est plus joli, ça floute les petites défauts… Si vous avez des mariages cet été, c’est le produit qu’il vous faut. Par contre soyez prévenues : une averse ou bien un Perrier renversé sur mes jambes par mon fils et je me suis retrouvée avec des traces blanches et marrons sur toutes les jambes. Donc un produit à réserver aux jours de beau temps et (sans enfants!).

Enfin, une peau lumineuse c’est avant tout une peau bien exfoliée. Autant j’ai laissé tomber les gommages sur le visage, autant j’en use et abuse sur le corps. J’ai 3 tubes ouverts, le Clarins Exfoliant Peau Neuve est mon favori du moment. Et surtout j’utilise la brosse Clarisonic corps avec le plus simple des gels douche et ça me permet d’exfolier ma peau tout en la purifiant en profondeur. La peau est d’une douceur incroyable ensuite. Extra également pour atténuer les quelques vergetures laissées par ma première grossesse. Voilà mon trio pour des gambettes summer-ready !

La blonde se fait belle , , , 12

Ma routine de soins

P1014218Il fut un temps où je faisais un post routine de soins tous les mois (les débuts dans la blogosphère beauté et une envie compulsive de tout essayer!). Aujourd’hui je suis devenue plus raisonnable et j’ai appris à savoir ce dont ma peau a besoin. Je change un produit ou deux en fonction de la saison et de mes besoins. Depuis 3-4 mois j’ai trouvé une routine qui semble convenir à mes problèmes de sensibilité et de rougeurs. Ma peau s’apaise peu à peu.

Le matin, un spray d’eau cellulaire Esthederm. Certes elle est plus chère qu’une classique eau thermale et j’aurais du mal à vous dire en quoi elle est mieux qu’une autre, mais elle apaise ma peau et j’ai vraiment du mal à m’en passer. Ensuite j’hydrate avec le daily essential Moisturizer Alpha H. Un des pires ennemis de la rosacée est le soleil, je porte donc une protection solaire quotidienne. J’adore cette crème de jour (j’en suis à mon 3 ou 4° flacon, chose assez rare pour être soulignée) qui permet d’hydrater tout en protégeant vraiment la peau avec son SPF 50. Pas d’effet gras, ni blanc à signaler. Ensuite j’hydrate le contour des yeux avec le soin ressourçant Aqua memory Gatineau. Le roll-on est hyper agréable, ça détend immédiatement et la texture ultra légère hydrate juste comme il faut. Ensuite je passe au makeup.

Le soir c’est démaquillage avec la gelée micellaire a-derma dont je vous parlais il y a quelques temps. Pour les yeux j’utilise l’eau micellaire Bébé Cadum que j’avais reçue il y a un bout de temps. Je ne suis pas fan, elle est trop parfumée à mon goût. Mais je vais quand même finir le flacon car elle démaquille bien les yeux (sauf mon mascara chéri Dior Addict Iconic Curl mais il est vraiment dur à démaquiller) et j’ai envie de vider mes placards plutôt que de toujours acheter. Et pour être certaine de venir à bout des filtres solaires je termine par un nettoyage du visage avec le gel nettoyant calmant anti-rougeurs Eucerin. J’avais stoppé le nettoyage à l’eau mais avec ce gel ma peau est vraiment apaisée. Je termine par une pulvérisation d’eau cellulaire Esthederm. Ensuite je laisse ma peau souffler et un soir sur 2 j’utilise le HealGel. Un soin acheté après avoir lu que Suki Waterhouse l’utilisait pour soigner ses rougeurs et petits boutons (c’est son père qui l’a créé). Toute influençable que je suis dès qu’il s’agit de produit miracle pour les rougeurs &co , j’ai craqué. Et je ne regrette pas. C’est un gel mat qui fond complètement dans la peau. Il peut être utilisé en primer, ou par dessus le makeup d’ailleurs. Moi je l’utilise juste en soin de nuit. Au réveil mais peau est plus lisse, j’adore.

Bref, une routine très light par rapport à ce que j’avais l’habitude de faire il y a quelques années ! Pas de masque, ni de soin exfoliant ou autre soin ciblé. Juste des basiques : nettoyage + hydration + spf. Less is more !

La Blonde papote, La blonde se fait belle , , , 27

J’ai testé pour vous : la Bugaboo Buffalo

En tant que futur parent, un des premiers gros investissements à faire est la poussette. Pendant ma première grossesse j’ai passé beaucoup de temps sur les forums à la recherche du carrosse parfait. Plusieurs de mes amies avaient craqué pour la Bugaboo Cameleon et je dois reconnaître que la marque me faisait terriblement envie mais le prix nous avait freiné. Pour celles qui ne connaissent pas, Bugaboo c’est un peu ce que Jimmy Choo est aux chaussures. Le must en terme de poussette. Née aux Pays-Bas, la marque compte une grande communauté de parents addicts…dont je fais désormais partie !

Pour notre première poussette nous avions acheté le trio Streety Black de Bébé Confort. Un bon rapport qualité prix car pour 600€ environ vous avez une poussette, une nacelle et un cosy. Mais nous habitons Reims, une ville très jolie mais très pavée (la personne en charge de la voirie ne doit ni porter de talons ni avoir de poussette sinon les choses auraient été pensée autrement) et la moindre promenade se transformait en séance de secousses pour mon fils à cause des suspensions quasi inexistantes de la Bébé Comfort. De plus, elle ne monte quasiment aucun trottoir, s’est mise à grincer au bout de deux mois et n’est finalement pas très agréable à utiliser. Bugaboo a entendu mon désarroi et m’a proposé de découvrir leur dernière née : la Buffalo, le modèle tout terrain de la marque.

1390124_1380981002140533_124097319_nDès la première sortie, je suis tombée amoureuse et j’ai compris l’engouement des mamans pour Bugaboo. La poussette est très maniable et passe partout. Vous pouvez la conduire d’une main, tout en téléphonant elle ne partira pas dans le caniveau. Le panier pour ranger est immense (un sac à langer tient sans problème) et permet de faire ses courses les mains libres (ou presque!). La capote extensible permet de protéger le bébé du soleil, de la lumière (génial quand il fait la sieste) ou de la pluie (il y a un habillage pluie intégral en plus bien sûr). Les capotes existent dans des dizaines de couleurs, nous avons le bleu royal et je me retiens pour ne pas changer de couleur chaque mois ! Bugaboo propose régulièrement des éditions limitées, j’avais beaucoup aimé la Jazz Up Summer bleu ciel.

1516558_573058296117111_343164875_n Ce que j’aime également beaucoup c’est la poignée qui est réglable. Mon mari et moi sommes grands et c’est vraiment appréciable de ne pas avoir à être plié en deux quand on se balade. Peu de poussettes proposent cette option. Cela permet également de ranger la poignée quand on est au restaurant par exemple afin de gagner de la place. Comme il s’agit d’un modèle tout terrain nous l’avons mise à l’épreuve : sable, neige, pavés, c’est vrai qu’elle passe partout et sans difficulté. Les roues sont en fait des minis-pneus qui roulent en silence (on y pense pas mais c’est un bonheur car il n’y a rien de pire qu’une poussette qui couine).

Dès 6 mois, votre enfant peut passer dans le transat qui s’incline en 3 positions dont une complètement allongée, qui permet à votre enfant de faire de supers siestes. Mon fils adore sa poussette, on sent qu’il est vraiment bien dedans. Petite anecdote qui pourra servir de leçon aux propriétaires de Bugaboo : mon fils a dévoré la barre en se faisant les dents dessus, j’ai donc fini par la retirer. Il ne s’agit pas d’une barre de sécurité mais juste d’une barre pour faciliter le transport du transat. Vous pouvez donc la retirer sans souci si vous rencontrez le même problème !

Cet hiver nous avons investi dans une chancelière en polaire Bugaboo et nous n’avons pas regretté notre achat. En effet, les hivers rémois sont froids et plutôt que d’avoir à le mettre dans  une combinaison peu confortable, il suffit de bien habiller son bébé avec un manteau et un bonnet et de le glisser dans la chancelière. Aucun courant d’air ne passe, ça fait comme un petit sac de couchage qui protège vraiment bien le bébé du froid.

1690612_754240491261910_1444929831_nS’il fallait trouver quelques points négatifs à cette poussette :

- L’encombrement. En effet, elle se plie à plat et prend donc plus de place qu’une poussette classique. Mais les roues sont amovibles en 1 clic, donc il suffit de prendre le coup de main pour la glisser en 2 temps, 3 mouvements dans votre coffre. Et si vous voyagez beaucoup -en avion notamment- la housse de voyage permet de la transporter facilement.

58d8a3841c9111e3850d22000aaa095e_7- Le siège auto. La Bugaboo est vendue sans siège auto (il faut l’acheter en plus ainsi que des adaptateurs). Lorsque nous avons eu la poussette, mon fils était trop grand pour être dans une nacelle donc je n’ai pas encore testé les nacelles Bugaboo. Je sais que contrairement à la Bébé Confort que nous avions, le bébé ne peut pas être attaché à l’intérieur et par conséquent, elle ne peut pas être utilisée en voiture. Pour des raisons de sécurité, les nacelles auto sont interdites dans les pays scandinaves, il est obligatoire de mettre le bébé dans un siège auto. Cela rajoute donc un budget supplémentaire lors de l’achat de la poussette.

- Le prix. A 1000€, cette poussette est un véritable investissement mais si vous prévoyez d’avoir plusieurs enfants, ça en vaut la peine. Cela peut vous faire une idée à mettre sur votre liste de naissance (je compte bien mettre quelques accessoires sur la mienne) !

10296688_304467019711983_480646568_nVous l’aurez compris, je ne peux que vous recommander vivement cette poussette et cette marque (les jeunes et futures mamans autour de moi ne pourront pas vous dire le contraire). Alors forcément avec deux enfants qui auront 18 mois d’écart, la Bugaboo Donkey Duo me fait très envie car elle permet de promener deux enfants d’âges différents. J’aime le fait qu’ils puissent être côte à côte et se voir car je ne suis pas fan des poussettes doubles très compactes où l’un des enfants est comme rangé dans le panier. Le seul bémol c’est l’encombrement. J’ai peur de me retrouver coincée dans beaucoup d’endroits. Si certaines d’entre vous utilisent la Donkey, je suis preneuse de vos conseils et avis !

La blonde est maman , , , 31