J’ai (dé)testé pour vous : l’extension de cils

imageIl y a un an tout pile je craquais pour l’extension de cils (pour le regretter aussitôt). A l’époque j’étais à un mois de mon terme, et je m’étais dit que c’était la solution parfaite pour avoir l’air maquillée sans avoir à mettre du mascara chaque matin. J’ai des cils très longs et bien recourbés, bref je n’avais pas à me plaindre. Ma première erreur fut peut-être de prendre rendez-vous dans un petit institut de Province et non pas à Paris chez des spécialistes type l’Atelier du Regard. Durant la pause des cils (un à un, ça dure donc une éternité !), vous êtes allongée. Au fur et à mesure que les cils venaient se greffer j’avais l’impression que mes paupières prenaient 2 kilos. Plus d’une heure après, je suis autorisée à ouvrir les yeux et là, horreur : j’ai l’impression d’avoir une frange de faux-cils de danseuse du Crazy Horse. Je « vois » mes cils, une sensation très désagréable. Visiblement l’esthéticienne et moi n’avions pas la même idée du naturel.

Le problème ? Les cils avaient quasiment tous la même taille aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur or j’avais bien demandé à ce que les cils extérieurs soient légèrement plus longs pour éviter un effet œil de poupée rond. C’est comme quand je mets du mascara, j’insiste sur l’extérieur et j’en mets très peu à l’intérieur. Moi qui pensais pouvoir faire passer ça pour un super mascara auprès de mon mari, dès que je suis rentrée il m’a dit « Tu as fais une vidéo » ? – il me demande toujours ça dès que je suis trop maquillée à son goût – « Tu veux bien retirer les faux-cils pour aller chez mes parents? »  Euh comment dire….

Très vite (deux jours après) les premiers cils ont commencé à tomber laissant des trous vraiment visibles. Je n’ai eu aucune remarque du genre « Waouh tes cils sont super beaux » mais plutôt « Qu’est-ce que tu as fais à tes cils » ?  Ce qui veut tout dire. Un travail réussi passe inaperçu et sème le doute (est-ce des vrais ou des faux??). Par exemple, le jour de mon mariage, je portais des faux cils Ardell, et beaucoup de filles m’avaient (après coup) demandé le nom de mon mascara.

P1013394En une semaine, je me suis retrouvée avec des trous dans les cils et des cils très courts et très fins et surtout qui avaient perdu leur courbure. Une horreur. Un an après ils commencent tout juste à être bien je trouve. Depuis 2 mois, j’applique régulièrement le Lipocils Expert de Talika ou le Double-Cils de Mavala. Je ne suis pas assez assidue pour voir des effets fous mais je me dis que ça doit leur faire du bien. Vous l’aurez compris je ne recommande à personne l’extension de cils. Et puis honnêtement, mettre son mascara ça prend 1 minute le matin, rien d’insurmontable. Je sais que les avis sont partagés sur le sujet, et je ne suis sûrement pas allée au bon endroit mais n’hésitez pas à me dire si vous avez testé les extensions en commentaires.

- bon weekend !

La Blonde papote , , , , , 24

Mes fonds de teint préférés

P1013372Si il y a un produit de makeup dont je ne peux pas me passer c’est bien le fond de teint. Depuis ma grossesse je n’ai pas une jolie peau et je ne suis vraiment pas à l’aise sans fond de teint alors qu’avant je pouvais très bien m’en passer. J’ai énormément de rougeurs et c’est un vrai casse-tête pour moi de trouver la texture parfaite mais surtout la teinte qui unifie sans faire ressortir les tons rosés de ma peau.

Autant vous dire que je suis en permanence à la recherche du fond de teint parfait. Mes préférés ont tous en commun d’être plus ou moins couvrants. Je n’aime pas appliquer mes fonds de teint au doigt car le résultat n’est pas assez unifiant pour moi. J’utilise un pinceau ou bien le beautyblender.

Aqua Foundation, Koh gen do. C’est une des marques favorites de la reine du green, Jessica Alba. Je l’ai acheté lors d’un séjour à New York. Il unifie tout en hydratant bien la peau. Le fini est assez transparent donc j’utilise toujours un correcteur en complément (mais je le fais pour tous mes fonds de teint de toute façon). Ma teinte : OC-1.

Sheer Glow foundation, Nars. Un de mes basiques depuis plusieurs années. Couvrant et unifiant sans pour autant marquer les petites peaux. Malgré ce que pourrait laisser penser son nom, je le préfère au Sheer Matte qui ne me convient pas du tout. Vous pouvez voir le Sheer Glow en action dans ma dernière vidéo. Ma teinte : Mont Blanc.

Diorskin nude, Dior. Sur le flacon il est écrit « teint fraîcheur effet peau nue ».  C’est vrai qu’il est très agréable à porter et que le résultat est vraiment joli et naturel. Je l’aime tellement que je me suis laissée tenter par la version compacte : une catastrophe sur moi. Il ne tient pas du tout et marque tous les petites défauts. Je vous conseille donc la version liquide ! Ma teinte : 020. 

Fluid finish, Sensai. Il a suffit que Lauren Conrad le cite dans Allure comme son fond de teint préféré pour que je craque (elle en a également parlé sur son blog). Je suis fan de la texture (très liquide mais couvrante juste comme il faut) qui fond dans la peau. Vous pouvez le voir en action ici. Ma teinte : Soft beige.

Luminous foundation, Armani. C’est le fond de teint que j’ai utilisé le jour de mon mariage. Le résultat est hyper lumineux et naturel, si vous avez une jolie peau c’est le fond de teint qu’il vous faut (depuis mes problèmes de peau je ne l’utilise plus car il ne camoufle pas grand chose). Il est connu pour être le chouchou des maquilleurs car il rend très bien en photo (c’est pour ça que je l’avais choisi). Le post sur mon makeup de mariée est ici. Ma teinte : n°2.

Long-wear even finish foundation, Bobbi Brown. Il tient ses promesses car il tient effectivement longtemps mais il faut absolument que je le poudre car il me fait énormément briller. D’ailleurs il est bien précisé que pour l’application il faut utiliser uniquement un pinceau car l’application au doigt ajoute du « gras ». J’aime bien sa légère odeur de lavande, plutôt originale pour un fond de teint. Ma teinte : Warm ivory.

Depuis la semaine dernière je teste le Anti-Blemish Solutions Foundation, Clinique. Je l’adore (il unifie et matifie hyper bien) malheureusement la teinte que j’ai reçue est un poil trop foncée (la 03) mais j’ai peur que la teinte en dessous (02) soit trop rosée. J’irais voir en magasin. Si vous avez des fonds de teint à me conseiller, je suis preneuse !

La Blonde papote 51

Toucher le fond…

P1013337
Rien de plus jouissif que de terminer un pot de crème ou de voir apparaître le métal du poudrier sous votre pinceau non ? Moi j’adore, et pourtant ça arrive rarement. En effet, grâce à mon métier et mon blog j’ai la chance de recevoir beaucoup de produits. Ce qui tombe plutôt bien car j’aime tester, changer, découvrir de nouvelles choses. Ce qui fait que j’utilise beaucoup de choses mais que je termine rarement (pas de gâchis, je donne tout rassurez-vous). Mais il y quand même quelques produits dont je suis incapable de me passer et que je continue de racheter. Si vous suivez le blog depuis un moment, vous les avez forcément déjà vus ici. Présentation.

1 – Créaline H20 Bioderma. Le flacon que l’on doit trouver dans 90% des salles de bain de France. Je m’en sers en démaquillant pour les yeux. C’est vraiment mon préféré, je le trouve hyper efficace et il n’irrite pas les yeux. Je l’utilise pour le visage quand j’ai la flemme de me démaquiller au lait. Je ne compte même plus le nombre de flacons que j’ai du utiliser en 10 ans… Pensez à profiter des offres en pharmacie toujours très intéressantes pour ce produit.

2 – Lait Onctueux Capital, Joëlle Ciocco. Un lait démaquillant à la délicieuse odeur de néroli qui démaquille et nettoie. Je l’utilise le soir, en massant sur peau sèche puis je rince. Ça n’a pas tout de suite été le coup de foudre avec ce produit mais une fois que vous le « maîtrisez », difficile de s’en passer. Mode d’emploi en vidéo, ici. J’en suis à mon deuxième flacon, je le trouve chez Colette.

3 – Shampooing Extra-doux, Ducray. Je l’ai découvert l’année dernière en préparant mon vanity de maternité et j’avais craqué pour un format voyage à la caisse de ma pharmacie. Il sent bon, il mousse bien et laisse les cheveux ultra brillants. Depuis, j’en suis à mon 3° flacon de 400ml.

4 – Masque apaisant hydratant, Avène. Ma peau extra sensible et déshydratée l’aime d’amour. Une fois par semaine, je me couche avec ce masque. Ma peau le boit immédiatement. J’avoue que je teste peu d’autres masques hydratants depuis que je le connais. Un basique.

5 – Eau Thermale, Avène. Étape indispensable de mon rituel démaquillage. J’alterne entre les eaux thermales mais finalement celle que je rachète le plus souvent c’est celle-ci.

6 – Serozinc, La Roche Posay. Je l’ai découvert en lisant une interview de Joëlle Ciocco qui disait le trouver génial pour apaiser la peau tout en la purifiant (merci le zinc). J’en vaporise sur mon visage après l’avoir nettoyé puis je sèche avec une serviette. Je l’utilise également sur les fesses de mon fils quand elles sont irritées. Bref, un produit multifonctions dont je ne suis pas prête de me lasser.

7 – Déodorant crème, Soapwalla Kitchen. Un peu déstabilisant au départ (ça change des aérosols et autres roll-on), je suis vite devenue accro à ce déodorant crème fabriqué à Brooklyn. Ça ne colle pas, ça sent bon et surtout la compo est clean.

8 – Poudre matifiante, Clinique. Je crois que c’est mon 3°poudrier. Un exploit pour un produit teint car je n’arrive jamais à bout de mes fonds de teint, blushs et compagnie. Le troisième poudrier s’est terminé plus vite que prévu car j’ai eu la mauvaise surprise de le découvrir en miettes alors qu’il était tout neuf. Je n’ai pas eu le courage de le rapporter à la parfumerie et de devoir affronter le regard suspicieux du vendeur. Donc il m’a duré 2 mois alors que normalement ça dure une éternité.

Sinon, parmi les nouveaux produits que je me suis achetée et qui feront peut-être bientôt partie de mes chouchous : le nettoyant Oxygène de Natura Bissé (après avoir lu l’interview de Liberty Ross sur Into The Gloss, il me le fallait) et la poudre Ambient Lighting d’Hourglass.

Et vous, quels sont les indispensables dont vous ne pouvez pas vous passer ?

La Blonde papote , , , , , , , 35