carré_wavy_LVEB

Le carré c’était la coupe de cheveux que j’avais en horreur quand j’étais petite. Sûrement parce que mes parents me répétaient sans cesse que c’était ce qui m’allait le mieux. Dont forcément moi j’avais envie de tout l’inverse : du dégradé, une frange, du très long, du très court. Bref, tout sauf un carré. 15 ans plus tard, je suis bien forcée de reconnaître qu’effectivement c’est la coupe qui me va le mieux. Du carré très court au carré qui repousse, j’aime le carré sous toutes ses formes. C’est Dhouha chez The Reporthair qui m’a fait mon dernier carré et elle m’expliquait que c’est une coupe compliquée car à quelques coups de ciseaux près, on se retrouve avec un carré sans matière, très (trop) classique. Le secret d’un carré réussi c’est qu’il soit (très ) légèrement plongeant et structuré de l’intérieur (et surtout pas effilé ni dégradé). Alors je sais que comme ça c’est compliqué à comprendre, mais il paraît qu’un bon coiffeur doit savoir ce que ça veut dire… !

Ce que j’aime dans le carré c’est que c’est simple à coiffer. Ca tombe bien car autant je suis « douée » en maquillage, autant les cheveux j’ai plus de mal. Je n’ai pas de patience. Il me faut donc une coupe facile à coiffer. Je le précise toujours au coiffeur, c’est super important car il y a certaines coupes qui ne fonctionnent qu’avec un minimum de brushing. Je lave mes cheveux le soir (il faut que je vous prépare un post sur ma routine cheveux car j’ai découvert des shampooings que j’adore ces derniers mois !) et je les laisse sécher à l’air libre. Le matin je me contente de faire quelques ondulations avec mon styler ghd. Tous les coiffeurs qui m’ont coiffé récemment (dont Dhouha) ont fait mes ondulations avec une brosse céramique et un sèche cheveux. Pas de fer à boucler, ni à lisser. J’ai investi dans une brosse ronde mais j’avoue que je n’ai pas du tout le coup de main alors pour le moment j’ai laissé tomber !

J’ai les cheveux fins donc pour avoir un peu de texture et que l’effet wavy fonctionne j’ai besoin d’aide. Après avoir testé beaucoup de choses, j’ai trouvé mes favoris : sur mes cheveux humides j’applique une pompe de mousse volume Oribe et un peu d’ Australian salt spray David Mallet (un des rares sprays effet plage à ne pas cartonner les cheveux). Après avoir ondulé mes cheveux, je vaporise la laque texture Ouai sur les longueurs et je froisse mes ondulations avec la crème de coiffage Ouai. Les jours qui suivent je me contente d’ajouter un peu de shampooings sec en racines.

Vous pouvez retrouver ma routine wavy en vidéo, ici.

carré_wavy_4_LVEB

carré_wavy_6_LVEB

carré_wavy_LVEB_7
_alp6141

Photos Anne Lemaître