ombré_hair_LVEB

C’est la couleur que je préfère. Celle qui me va le mieux. Ni trop clair, ni trop foncé. Le blond qui vit tout seul, comme si j’étais née avec. Par contre comme toutes les choses qui ont l’air simples et « naturelles » cela demande un peu de technique pour être réussi. Car ça peut rapidement virer au tie&dye et là ce n’est plus le même look (les pointes sont alors ultra décolorées et la démarcation entre les deux couleurs plus visibles). Je suis la première à en avoir fait les frais, pas facile de trouver un coiffeur qui maîtrise ce genre de couleur. Car il faut vraiment que ce soit subtile et qu’on ne voit pas les démarcations. D’ailleurs, si vous avez de bonnes adresses où que vous habitiez en France, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires, ça en intéressera sûrement certaines. De mon côté je reste fidèle au salon Lea Loghan à Reims. A la maison, le ombré hair est une couleur vraiment facile d’entretien. Pas très grave si vous sautez une retouche, l’effet racines permet d’espacer les passages chez le coiffeur sans problème (j’y vais tous les 4 mois à peu près). Il faut juste veiller à ce que le blond ne ternisse pas afin de bien garder la lumière autour du visage et sur les pointes.

m e s  s o i n s

ombre_hair_3

Quelques jours après avoir fait ma couleur, j’utilise le scrub lavant purifiant de Christophe Robin. Ca permet d’enlever toutes les saletés sur le cuir chevelu et de patiner légèrement la couleur. J’adore ce soin. J’avoue que la toute première fois que j’ai utilisé ce produit, j’avais vraiment peur de me retrouver avec un sac de noeud sur la tête. Le côté gommage sûrement. Mais en fait pas du tout. Ca mousse bien et ça se rince assez facilement. Les cheveux sont doux et le cuir chevelu apaisé. La marque conseille de l’utiliser 1 à 2 fois par semaine, personnellement je l’utilise une fois tous les 15 jours. Le reste du temps j’alterne entre un shampooing protecteur de couleur (je suis une adepte de la gamme Blonde.Angel de Kevin.Murphy) et un shampooing classique (celui au yaourt de Cattier ou l’extra doux de ducray). Ensuite 1 fois tous les 15 jours, j’utilise le soin nuanceur de couleur blond pur de Christophe Robin Blond uniquement sur les pointes. Ca nourrit le cheveux tout en neutralisant les reflets jaunes.

ombre_hair_4_LVEB

ombre_hair_LVEB

Le ombré hair c’est le genre de couleur qui est toujours mieux après 2-3 shampooings, une fois qu’elle commence à bien se patiner. Ne forcez pas trop sur la décoloration des pointes, vous risquez de les abîmer et surtout de perdre l’effet naturel recherché. N’hésitez pas à montrer des photos à votre coiffeur (j’en ai beaucoup sur mon Pinterest). La prochaine fois que je passe au bac, je demanderai ma formule exacte à ma coiffeuse afin de pouvoir vous la partager si certaines sont intéressées !

Photos Anne Lemaître