podcast_mathilde_LVEB

Bonjour je m’appelle Mathilde et je suis accro aux podcasts. Dans le métro, dans le train, en faisant du sport ou en marchant dans la rue je n’écoute plus de musique mais des podcats. Pour celles qui ne savent pas encore ce que c’est, le terme podcast est né de la contraction des mots iPod (vous vous souvenez des baladeurs d’apple?) et broadcast qui signifie diffusion en anglais. C’est un contenu audio qui peut être écouté gratuitement en différé directement depuis votre téléphone. Ca fait bientôt 10 ans qu’ils existent mais ça fait seulement 1 an que je m’y suis mise quand le raz de marée Serial a déferlé sur la toile (je vous en parle juste en dessous). Comme je vous partage régulièrement mes découvertes podcastiques dans mes instastories et que ça a l’air de vous plaire, je me suis dit qu’un post serait sympa. Et que ce serait surtout l’occasion pour vous de partager en commentaires les podcasts que vous écoutez car je suis toujours à la recherches de nouvelles écoutes !

en anglais

How I built this – Mon favori du moment. Je suis fascinée par les histoires entrepreneuriales. Comprendre d’où est venue une idée, comment elle a grandi, quels ont été les obstacles… Les fondateurs d’Air Bnb, d’Instagram, de Whole Foods, Spanx, Patagonia (et des dizaines d’autres) sont tous passés derrière le micro de Guy Raz et c’est absolument passionnant.

Pardon my French. Après une première tentative sur Youtube, c’est finalement avec le format podcast que Garance Doré semble avoir trouvé son audience. De Gwyneth Paltrow à India Madhavi en passant par la chirurgienne esthétique en vogue à NYC, Garance échange avec des femmes. Et comme ce qui a fait son succès c’est avant tout le visuel, toutes ses rencontres sont résumées en photos sur son blog. Mon seul regret est que parfois la conversation reste un peu en surface.

Serial. C’est le podcast qui m’a fait devenir addict aux podcasts. Pour la première fois depuis l’arrivée des séries télé, j’avais trouvé un truc qui me rendait aussi accro que les aventures de Seattle Grace. En 12 épisodes, la journaliste refait l’enquête d’un fait divers américain et sème le doute sur l’innocence du jeune accusé. Résultat, des millions de fans aux Etats-Unis et une enquête judiciaire relancée (un peu à la manière de How to make a murderer sur Netflix). Chaque soir, je n’avais qu’une hâte : sauter dans le métro pour écouter la suite. PS : pour éviter toute déception, sachez que la saison 2 traite un fait divers complètement différent.

Millions. Un autre podcast sur l’entrepreneuriat mais cette fois-ci exclusivement féminin. J’aime beaucoup le ton très bienveillant de Clare O’Connor, journaliste chez Forbes qui incite ses invitées à être honnêtes sur leurs difficultés, leur rapport à l’argent et à un milieu souvent sexiste. Vivement les prochains épisodes !

Here’s the thing. Animé par Alec Baldwin. On sent que c’est un acteur et qu’il a la capacité d’emmener les gens où il en a envie. Il a une façon de leur parler qui invite à la confidence. Il s’agit surtout d’invités du monde du show-business. Si comme moi vous êtes fan de Sex And the City vous ne pourrez qu’adorer l’épisode de Sarah Jessica Parker dans lequel elle parle des débuts de la série lorsqu’aucune marque de mode ne souhaitait leur prêter de vêtements !

podcast2_mathilde_LVEB

en français

Transfert. Recommandé par Géraldine Dormoy de Café Mode, c’est ma dernière découverte et un joli coup de coeur. C’est le podcast du magazine en ligne Slate. Si vous êtes curieux et que vous avez toujours rêvé de savoir ce qu’il se passait chez vos voisins, vos oreilles vont être servies. Les histoires sont incroyables mais vraies. Attention, émotions fortes garanties.

La poudre. J’ai rencontré Lauren Bastide lorsque j’étais stagiaire au ELLE et qu’elle y était journaliste. Depuis elle a quitté le magazine et après un passage express sur le petit écran, elle s’est finalement installée derrière un micro pour lancer son propre podcast féministe. Très féministe. Parfois un peu trop à mon goût. Ou en tout cas c’est un féminisme dans lequel je ne me retrouve pas forcément (notamment la question de l’utérus artificiel qui revient à chaque épisode et qui semble être pour elle la clé de la libération féminine). Mais ce podcast a eu le mérite de me faire découvrir d’autres facettes de certaines femmes comme Najat Vallaud-Belkacem ou Garance Doré justement !

Le billet de nicole ferroni. Quand j’étais jeune, au petit-déjeuner nous écoutions tous les jours France Inter. Je connaissais la matinale du matin par coeur et le nom de chaque journaliste. Aujourd’hui je lui suis moins fidèle par manque de temps mais je suis fan du billet de Nicole Ferroni. Pendant 5 minutes elle joue avec les mots de façon prodigieuse. Que vous soyez d’accord ou pas avec ses prises de position, vous aurez envie de l’écouter. Et si jamais vous avez le temps, filez regarder les vidéos, elle a une gestuelle dingue qui accompagne son débit de mitraillette !

Photos Anne Lemaître